Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accostant, usant des rames de la barque, sur le rivage d’un ancien jour où la fête tournoyait dans les airs. Ses mains puaient le poisson, il marchait parmi les casiers à seiches, soufflait fort contre le vent et les embruns. La liberté c’est vivre ou mourir sans histoire dans d’étranges pays façonnés grossièrement. Disant le soliloque entre les pierres et le sable, il posait la question : l’éternité est-ce un moment ou plus, une dimension hors de la pensée humaine ?

J.G 2017

Photo Jack Guerrier 2017

Tag(s) : #Photo, #chronique, #Portugal

Partager cet article

Repost 0